decoration, design

A l’ombre de deux jeunes femmes en fleurs !

A l’ombre
de deux jeunes femmes en fleurs !

Emmanuelle et Caroline Sirvent semblaient prédesti nées au métier de fleuriste car leurs parents exerçaient déjà la profession. Mais la vie n’est pas une longue ligne droite, les deux soeurs ont mesuré, au contact de leurs parents , les inconvénients d’un métier qui exige passion et don de soi . Alors elles ont bifurqué pour des études : Emmanuelle dans la comptabilité et Caroline dans le cinéma. Mais l’art floral chez les Sirvent, c’est d’abord une affaire de gênes.

Le déclic a eu lieu il y a seize ans, lors d’une rencontre au Corum. Leur mentor, Jacques Pastor fleuriste à Castries a proposé une formation aux deux soeurs, qui ont suivi le même cursus, comme des jumelles fusionnelles même si elles ont 15 mois de différence.
D’ailleurs la formation, pour Emmanuelle et Caroline, ne s’arrête jamais. Leur curiosité les conduit à toujours se parfaire et évoluer sans cesse dans leur métier. Leurs fleurs viennent du monde entier mais aussi de l’arrière-pays où elles vont chercher leurs branchages et fougères.

Aussi à l’aise avec une perceuse qu’avec une pince à bijoux, Emmanuelle et Caroline, insistent sur la technicité du métier. Laetitia et Lisa qui les accompagnent peuvent en témoigner car elles sont devenues des professionnelles accomplies au contact des soeurs Sirvent.

Installées depuis 12 ans sur l’Esplanade à Montpellier, Emmanuelle et Caroline sont des fleuristes dont la modestie est inversement proportionnelle à la notoriété de leur clientèle professionnelle.
Aujourd’hui, elles sont reconnues comme des créatrices à part entière à qui l’on peut confier un lieu, un événement...
Des clients prestigieux comme l’Opéra Berlioz, Hermès, l’Hôtel Oceania, Pandora, Maison de la Lozère ou d’autres leur font régulièrement confiance.

Aujourd’hui Emmanuelle et Caroline caressent un rêve ! Ouvrir un showroom floral pour démontrer au public et aux professionnels l’étendue de leur savoir-faire et de leur talent… Souhaitons à ces deux passionnées d’accomplir très vite leur rêve.

RBC Design center L’histoire d’une belle aventure

RBC Design center
L’histoire d’une belle aventure

RBC a été fondé en 1987 par Franck Argentin.
À 23 ans seulement, Franck ne se contente pas de reprendre le flambeau paternel , mais décide de tracer sa propre route.


Avec l’ouverture du premier magasin RBC, Franck Argentin ouvre la voie à une nouvelle manière d’appréhender la distribution du mobilier et initie, au profit des architectes, décorateurs et passionnés de design, un dialogue étroit avec la création contemporaine. D’une manière tout à fait innovante et audacieuse, il sollicite alors le concours du designer Philippe Starck déjà internationalement reconnu, pour imaginer le premier showroom de Nîmes.
RBC fut un des premiers en France à faire appel à un designer pour décorer son lieu. Une petite révolution qui demeure aujourd’hui encore, la marque de fabrique RBC.


Avec le RBC Design Center de Montpellier qui a ouvert ses portes en 2012 sur l’avenue Raymond Dugrand, Franck Argentin franchit une nouvelle étape.
Conçu et imaginé par Jean Nouvel, ce magasin de 2 000 m2 célèbre bien au delà de l’objet design, la culture du design elle-même, au travers d’un concept global qui reflète la démocratisation et l’engouement toujours plus fort du grand public pour ce style.

Écoutez bien leur différence !

Écoutez bien
leur différence !

Jean-Christophe DAVIN est un enfant précoce du son. Très jeune, en autodidacte passionné, il a débuté sa carrière dans la sonorisation professionnelle chez un installateur montpelliérain puis dans le « car audio » de prestige . Avec cette expérience, Jean-Christophe comprend que la voie vers une recherche de l’excellence est la seule qui le stimule . En 2000, il crée Multizone sur le boulevard Rabelais dans laquelle il installe une salle de home cinéma en démonstration.
Antonia DAVIN, de son côté , qui occupait un poste de marketing et de développement commercial chez un éditeur de logiciels montpelliérain, rejoint Multizone en 2006. Elle apportera à son mari un précieux savoir-faire. Jean-Christophe et Antonia composent un duo parfaitement complémentaire. 

En 2000, il y avait 13 entreprises d’équipements et d’installation de matériel image et son dans l’agglomération de Montpellier. 13 ans après, Multizone est la seule.
Il y a plusieurs raisons pour expliquer cette longévité, mais cette réussite est avant tout le fruit d’une stratégie.
À l’opposé de la grande distribution dont la vocation est de vendre du matériel, Multizone propose un vrai service : l’équipement audiovisuel de votre maison ou de votre appartement sur-mesure.

En s’appuyant sur des marques peu nombreuses mais haut de gamme, l’équipe de Multizone, tel un architecte conçoit votre installation multimédia, votre domotique ou votre salle de cinéma privée clé en mains. C’est le pari gagné de Jean-Christophe et Antonia qui aujourd’hui ont le projet de monter encore en gamme, et d’ouvrir un showroom dédié à la marque.

architecture, design

Maguelone Mas, architecte, version intérieur

Maguelone Mas,
architecte, version intérieur

Passionnée de design et d’architecture, Maguelone MAS obtient son diplôme supérieur artistique professionnel « Architecture d’intérieur et Décoration ». persuadée que le mobilier est indissociable de l’architecture d’intérieur, elle débute sa carrière chez un des plus grands distributeurs du Sud de la France, RBC.


Au sein de RBC, elle acquiert une connaissance pointue du design mobilier et luminaire.

Maguelone Mas côtoie plus de 200 marques dont les plus grands classiques du mobilier contemporain, Cassina, Moroso, Vitra, Knoll international, Fritz Hansen, Kartell, Flos, Artemide.

Pendant plus de 7 ans, aux côtés des architectes elle conçoit l’aménagement de maisons particulières, de restaurants, d’hôtels et d’espaces d’entreprise. Mais sa passion première, l’architecture d’intérieur est la plus forte.
Maguelone crée le Studio m.M, sa propre agence d’architecture d’intérieur où elle pourra donner libre cours à sa créativité et son talent.


Parallèlement elle conçoit «First Design Collection», un catalogue de cadeaux sur-mesure pour enfants. Elle souhaite initier les enfants au design dès leur plus jeune âge et leur permettre de garder dans le temps leur mobilier dès leur naissance.

Dans chacun de ses projets, pour Maguelone, le point de départ c’est l’analyse des besoins de ses clients, leur histoire, leurs goûts personnels, le rêve dans lequel ils se projettent. Ensuite, elle compose une histoire, qu’elle met en scène avec des objets chinés ou dessinés sur-mesure car l’objet unique est pour elle, indispensable. Maguelone crée en «co-production» avec ses clients qui deviennent les acteurs de leur projet.

Franck Argentin, découvreur de tendances

Franck Argentin,
découvreur de tendances

Dans mon esprit, il fallait concevoir un lieu qui mette en lumière la dimension culturelle du design.
Avec ce lieu conçu par Jean Nouvel, il ne s’agit plus seulement de présenter le meilleur du mobilier design, mais aussi de partager pleinement un phénomène culturel et un art de vivre.

mylife : Pouvez-vous revenir sur les débuts de RBC, notamment sur l’origine de son nom ?
Franck Argentin : Lorsque j’ai créé RBC, le marché du design concernait principalement l’aménagement tertiaire et hôtelier.RBC est donc l’acronyme de Rayonnage, Bureau, Collectivité, rapidement réduit à RBC. Philippe Starck n’est d’ailleurs pas étranger à ce choix, puisque c’est sur ses conseils que le nom a été conservé. Comme il me l’a dit à l’époque : “RBC ça sonne bien, garde-le !”
mylife : À l’ouverture de RBC Nîmes vous aviez tout juste 23 ans, alors que Philippe Starck avait déjà une notoriété internationale, n’était-ce pas un peu audacieux de faire appel à lui ?
Franck Argentin : Aux innocents les mains pleines ! Je ne voulais pas faire un magasin de meubles supplémentaire. Dans mon esprit, il fallait concevoir un lieu qui mette en lumière la dimension culturelle du design et la meilleure manière de le faire était de faire appel à un expert du domaine. Philippe Starck est pionnier dans la démarche de démocratiser le design et j’ai souhaité avec lui dédramatiser le rapport au mobilier contemporain, le rendre plus attractif et accessible. Dès le départ j’ai envisagé RBC comme un lieu de conseil, d’expertise et de découverte, animé par des passionnés, pour des passionnés.
mylife : Depuis, toutes vos ouvertures sont liées au nom d’un grand architecte ou designer, qu’apportent-ils selon vous à un magasin ?
Franck Argentin : Pour moi il s’agit d’une évidence. Qui mieux qu’un architecte ou un designer peut mettre en valeur le mobilier ? C’est en grande partie grâce à leurs interventions que nos showrooms sont devenus des lieux d’inspiration à part entière, d’autant plus vive que j’y ai toujours favorisé l’organisation d’expositions et de rencontres. J’ai eu ainsi la chance de rencontrer et faire découvrir à nos clients de grands designers…

Le RBC Design Center est le véritable aboutissement de cette démarche. Avec ce lieu conçu par Jean Nouvel, il ne s’agit plus seulement de présenter le meilleur du mobilier design, mais aussi de partager pleinement un phénomène culturel et un art de vivre.
mylife : Justement pouvez-vous revenir sur le “concept” de ce lieu, unique en France et en Europe ?
Franck Argentin : Le concept est simple. Le RBC Design Center est un lieu pluriel dans lequel chacun peut venir trouver l’inspiration ou la réponse à un aménagement, où un architecte d’intérieur peut venir avec un client trouver sur place toutes les réponses à ses questions, mais aussi prendre le temps de l’échange et de la réflexion. C’est un lieu dédié au mobilier bien sûr, avec les meilleures marques du design international, mais aussi à l’éclairage, la cuisine, le bain... Autre innovation pour RBC, l’arrivée de l’objet et de l’accessoire avec une sélection d’objets de décoration, Art de la table, de papeterie, de bijoux... C’est aussi le renforcement de notre offre liée à l’univers de l’enfant. C’est encore un espace privilégié d’expression pour la culture design avec une librairie dédiée à nos domaines d’intérêt qui propose un choix pointu d’ouvrages et de périodiques, des expositions temporaires et des signatures : l’architecture, la décoration, l’urbanisme, l’enfant, la gastronomie, l’art contemporain, le design, l’écologie… C’est enfin un lieu où s’exprime pleinement l’art de vivre contemporain avec un restaurant ouvert jusqu’au soir, dans lequel le Chef Pascal Sanchez va proposer sa cuisine hautement créative… Un lieu où vous flanez, vous pouvez acheter un livre, manger une salade, regarder les dernières vidéos de designers. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies afin d'analyser la performance du site et de vous proposer des services et contenus adaptés à vos centres d'intérêts.