Alain Clément sublime le Parc de Lafeuillade

Alain Clément
sublime le Parc de Lafeuillade

Alain Clément a humé le parfum de Lafeuillade, son atmosphère, avant de songer à son intervention. 
Je le vois comme la carte du tendre de la poésie courtoise, un labyrinthe qui ne nous égare pas mais nous isole du monde, dans la poursuite amoureuse et la confusion des sentiments. Oui, c’est cela, j’y sens l’amour courtois et éclairé, traversé par une allée centrale à la gloire du siècle des Lumières, de l’intelligence et de la liberté. Mais ce n’est pas un jardin anglais. Il est tracé avec autorité, avec cette allée comme épine dorsale et ces vestiges statuaires qui sont le témoignage de la culture des propriétaires.
Mes sculptures seront de couleur rouge, complémentaires ainsi du vert de la nature.
Quatre sculptures d’Alain Clément vont prendre corps dans l’allée centrale du jardin de Lafeuillade. « Ce n’est pas tout. L’ensemble du terrain comporte deux parties dont la frontière est encore mal définie. Celle ancienne, architecturée, et puis celle en contrebas, plus abandonnée, plus ouverte sur la ville aussi. J’ai la chance, et la responsabilité, d’établir une sculpture plus monumentale qui sera la porte d’entrée pour passer de l’un à l’autre de ces territoires.

Une sculpture n’est pas importante qu’en elle-même. Il faut imaginer le rapport physique du spectateur, la manière dont il ressent sa propre dimension, dont il va projeter son corps. Celle-ci fera entre trois mètres et trois mètres cinquante. Elle sera ouverte en son centre et posée sur le sol avec légèreté. Oui, elle aura le pied léger ! À mi-pente entre les deux espaces. Du côté des immeubles, je veux qu’on la vive comme un appel, une invitation à passer de l’autre côté, à traverser, à passer au milieu. » Il reste enfin à évoquer ce projet longuement réfléchi de sur-toit sur les bâtiments, pour répondre à la fois au besoin de légèreté et de protection contre les ardeurs du soleil.
S’il devait aboutir, avec la complicité de l’architecte, l’ensemble constituerait une expérience unique, sans équivalent en France. Le projet voulu par Thierry Aznar pour le Domaine de Lafeuillade est des plus enthousiasmants et innovants. Poser bêtement une oeuvre à l’entrée d’un immeuble ou au milieu d’un rond-point et attendre que le lierre l’ait envahie. La réflexion des artistes intervient en amont, face au lieu, pour lui. Les travaux de Vincent Bioulès, de Bernard Pagès et bien sûr d’Alain Clément vont faire de Lafeuillade un haut lieu du patrimoine artistique montpelliérain, le jardin d’hier, les poètes d’aujourd’hui. Numa Hambursin

Alain Clément est l’un des artistes les plus importants et reconnus de notre région

Alain Clément est l’un des artistes
les plus importants et reconnus de notre région.

Contemporain et ami des artistes de Supports-Surfaces après une période formaliste dans les années 70, il développe, dans les années 80, une peinture très colorée, constituée de gestes simples jusqu’à saturation de l’espace du tableau. Ses œuvres sont présentes dans les collections de nombreux musées français et étrangers, du Centre Pompidou au Musée Fabre en passant par le Kunst Museum de Düsseldorf.

La réflexion sur l’espace, la manière de se l’approprier et d’en modifier la perception, est au coeur des préoccupations d’Alain Clément. La pratique de la sculpture devient de fait l’une de ses armes préférées. Pas question pour lui de choisir quelques oeuvres préexistantes et de les disposer à la va-vite en prenant un air d’artiste inspiré. Encore fallait-il “sentir” le lieu, ressentir les vibrations, les énergies, les bruits silencieux de ses pierres et de ses plantes, de ses bassins, ses escaliers, ses pins, ses buis, ses pots d’Anduze, des fantômes de sculptures anciennes aujourd’hui envolées.

  Alain Clément a humé le parfum de Lafeuillade, son atmosphère, avant de songer à son intervention. Dans un tissu urbain assez resserré, c’est un endroit d’une paix et d’une culture exceptionnelles.

Ora Ito en quelques mots

Ora Ito
en quelques mots

Reconnu mondialement à l’âge de 19 ans pour ses créations détournant des marques internationales diffusées sur le web, il est sans doute le premier designer iconique de l’ère numérique . Ora Ito, designer français d’avant -garde travaille aujourd’hui pour les plus grandes marques.

Ses oeuvres ont été acquises par le Fonds National d’Art Contemporain (FNAC). Depuis, il s’est fait un nom dans la création de produits bien réels. Il est actif dans les domaines du design et de l’architecture. En 2002, il a reçu l’oscar du meilleur design pour sa bouteille Heineken en aluminium.
Il a depuis travaillé pour les plus grandes marques internationales : Adidas, Guerlain, Pucci, Christofle, Decaux… Ses meubles sont édités par Cappellini, Frighetto, Zanotta, Roche Bobois…
Qu’il s’agisse de la conception d’aires d’autoroutes ou d’un objet de consommation, il cherche toujours à les projeter dans le futur tout en tenant compte du réel et de ses contraintes. Son but ? Inventer le possible. Acteur tout azimut, créatif phosphorescent, Ora Ito est un altruiste, un agitateur né dont la passion des formes rejoint des préoccupations de fond.

En février dernier, le showroom HELENIS MUST a accueilli Ora Ito qui a participé à une dédicace privée de ses derniers travaux dans le domaine des technologies de la mobilité numérique notamment.

  Actif dans les domaines du design et de l’architecture, en 2002, il a reçu l’oscar du meilleur design pour sa bouteille Heineken en aluminium.

Luminaires Boudard, Que la lumière soit !

Luminaires Boudard,
que la lumière soit !

L’histoire a commencé en 1933. Emile BOUDARD arrive de ses Ardennes natales à Montpellier en 1933 et crée les Eta blissements BOUDARD spécialisés dans le matériel électrique .
Dans les années 50, Jean BOUDARD et son épouse se spécialisent dans l’éclairage et c’est vers 1980 que Maguelonne , leur fille, prend les rennes de la boutique. Les Luminaires BOUDARD, espace consacré à la lumière sont une adresse incontournable à Montpellier et dans la région.

Alors comment expliquer ce succès et cette longévité ?
Il y a d’abord une équipe de professionnels passionnés par leur métier, il y a ensuite des services qui dépassent largement la vente de luminaires : vous pouvez tester l’éclairage chez vous avant de l’acheter. Ici le plus, c’est le conseil, l’ingénierie de la lumière, de la conception à la réalisation et de la cave au grenier.

Le secret de l’enseigne ?
Un concept sur-mesure quelle que soit la dimension de votre projet. Et ce n’est pas un hasard si les grandes marques montpelliéraines sont fidèles à l’enseigne familiale. 

 Le secret de l’enseigne ? Un concept sur-mesure
quelle que soit la dimension
de votre projet.

A Montpellier le Street Art a pignon sur rue

Montana Gallery
Un lieu unique où le street art s’expose

L’unique et officielle Montana Gallery France a ouvert ses portes à Montpellier en 2006, sous l’impulsion du pionnier du graffiti montpelliérain Nicolas Callu - alias Sade - et en collaboration avec la firme internationale Montana Colors (concepteur et fabricant d’aérosols de peinture et autres produits destinés à la pratique du graffiti ).

Première galerie montpelliéraine à promouvoir et soutenir l’art urbain contemporain, cet espace accueille depuis sa création des artistes et graffeurs de renom tels que Mist, Alexöne, Bates, Nasty, Pro176, Smash137, Tilt…
Tous ont participé à l’aventure de la Montana Gallery aux côtés de révélations comme Zest, Smole, Momies et Fode.
Devenue un lieu incontournable, la Galerie Montana n’a de cesse de dénicher les pépites de l’art contemporain urbain.

À l’occasion de la pose de la première pierre de la résidence Métropolitan à Boirargues, 4 artistes de la Montana Gallery ont réalisé une performance en live à laquelle les invités ont participé. Expérience inoubliable ! 

  Devenue un lieu incontournable, la Galerie Montana n’a de cesse de dénicher les pépites de l’art contemporain urbain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies afin d'analyser la performance du site et de vous proposer des services et contenus adaptés à vos centres d'intérêts.